cancer-cure

Tabagisme passif : quels risques si je respire la fumée des autres ?

Les fumeurs ne sont pas uniquement les seules victimes de la fumée du tabac. Ces derniers peuvent nuire à la santé de tous ceux qui respirent ces fumées. Comme plus de deux tiers des fumées se propagent dans l’air, ce n’est pas si étonnant que le tabagisme passif présente des risques conséquents pour la santé. Des études montrent que des milliers de non fumeurs sont décédées à cause de ce phénomène.

Les cancers : affections jugées plus dangereuses causées par le tabagisme passif

Nul n’est censé ignorer l’existence des cancers du tabagisme passif. Comme il s’agit d’un problème lié à la respiration, le cancer des poumons est la principale maladie causé par ce phénomène. Des rapports d’analyses exécutées par le Centre International de recherche confirme le rapport qui peut persister entre cancer de poumon et tabagisme passif. Outre que les poumons, le tabagisme passif peut également favoriser le cancer des seins. Même si les preuves scientifiques ne sont pas suffisantes, des recherches confirment que des risques accrus liés au cancer du sein sont constatées chez les femmes.

Le tabagisme passif peut-il provoquer de l’asthme ?

En réalité, la fumée passive présente plus de risques au niveau respiratoire. De ce fait, tout ce qui est question d’infection des voies respiratoires peut-être en rapport avec le tabagisme passif. Le poumon est la première cible lorsque vous respirez la fumée des autres, puis une sensation d’oppression au niveau de la cage thoracique peut se produire. Des crises d’essoufflement et des toux s’enchaînent. Si vous êtes déjà asthmatique, en vous exposant au tabagisme passif, la gravité de votre maladie va se développer de plus en plus. Selon des études, les jeunes enfants asthmatiques vivant dans un milieu enfumé ont plus de risques d’accroître leur asthme.

Le tabagisme passif et la maladie cardiovasculaire : Quel est le lien ?

Le principal élément qui relie la maladie cardiovasculaire et le tabagisme passif est le monoxyde de carbone. Cette molécule qui compose les fumées de tabac va sûrement attaquer vos globules rouges. Ce phénomène a un effet dangereux pour votre santé. Une fois les globules rouges attaqués, un risque de la diminution du transport d’oxygène peut être constaté, et les symptômes de la maladie cardiovasculaire ne tardent pas à se manifester comme la fatigue, des respirations courtes et gênées, ainsi que l’altération du fonctionnement des muscles. Ainsi, étant uniquement un proche d’un fumeur, vous pouvez bel et bien attraper cette maladie.

Quitter la version mobile